Un amour de chat Monique DOUILLET

La petite chatte derrière la porte vitrée miaule et fait des mines. Milou trépigne. Après une minute d’indécision je lui passe son collier étrangleur et sa laisse, en le tenant au pied pour ouvrir la porte. Téméraire, Chatoune fonce entre ses pattes…

…Qu’étais-je allée y chercher ce matin quand, minuscule chat famélique, tu t’es projeté d’un bond inouï dans ma direction ? Tu as atterri, poil hérissé planté sur les os, directement entre mes pieds. Tu n’as même pas eu peur de moi, petit sauvage, tu jouais ton va tout.
Lire : un amour de chat

Le défilé Anne STIEN

Sur la place, la chaleur était accablante. Les représentants officiels se tenaient immobiles, observant un silence solennel. Un échantillon de la population locale triée sur le volet assistait à la cérémonie du 14 Juillet, fête nationale française.

En peu de mots, un témoignage frappant sur ce qui ne se dit (ou ne se disait pas.)
Cliquez pour lire : LE DEFILE(1)

Plus l’ordonnance est longue… par Guy LECLERC

Plus l’ordonnance est longue et plus courte est l’écoute En ce siècle abondant nourri par le profit…

Guy Leclerc : « Plus l’ordonnance est longue et plus courte est l’écoute » et « À trop attendre, mal étreint » (2 pages).
Comme Yvette Bonnafet (qui ré-écrit la bible en vers et dont nous avons publié « le livre de Jonas » la dernière fois), Guy Leclerc versifie pour nous raconter des histoires anciennes ou pour nous faire partager ses actuelles indignations à la manière d’un orateur !
Comme Yvette, Guy est un lecteur et commentateur du blog. Et médecin, ça ne va pas vous étonner. Je m’étais juré de ne pas accepter de texte versifié, ni de poésie. Je fais donc cette exception en marge, avec un texte qui entre à sa façon dans la rubrique « réflexions ».
Lire : Plus l’ordonnance est longue b