NETTOYEURS DE TRANCHÉES par Lester L. GORE

Étrange composition du récit qui oscille et alterne entre Mai 1919 et juin 1918, mené d’une même écriture précise et dénuée de tout sentiment, que l’on soit dans le souvenir très proche ou différé du vécu par une année de recul. Témoignage en même temps d’un vécu que le traumatisme a débarrassé de tout sentiment. C’est du pur Lester !
Cette nouvelle a été soumise à un concours organisé par l’Écritoire des ombres.
Cliquez sur le PDF : Nettoyeur de tranchées

EUSTACHE DE SAINT PIERRE par Louise Anne KOEB

Eustache de Saint-Pierre s’avançait ventre à terre, devant lui s’inclinaient les scintillants diadèmes, une pluie d’étoiles ruisselait sur son dos tandis qu’il progressait dans la rumeur des mastications, grincements de lamelles cornées, lèvres ourlées de vert humide glissant sur des muqueuses réjouies.
Une fantaisie en deux pages.
Cliquez sur le PDF Louise Anne petit gris