Chronique n°2 : Chers auditeurs, Areu… Lester L GORE

Vous avez lu la première ?
Lester continue et enfonce le clou !
Avez-vous remarqué qu’il semble de bon ton de ne plus employer les termes « mère »
et « père » ? On dit : « papa » et « maman », prononcer « pôpa », « Manman ».
Pour désigner leur progéniture, les gens qui causent dans le poste (et surtout les animatrices)
ont ouvert les vannes à leur créativité, donnant naissance à des termes tels que « p’tits bouts »,
« bouts de chou » (prononcer « boutchou »)…
Pour lire, cliquez sur le PDF : Chronique 2

L’HÔTEL 22 par Chantal BOCHARD

L’écriture a du chien, vous ne trouvez pas ? C’est enlevé et amusant avec allusion au « pendu » pour les connaisseurs.

… « Chambre 12, chambre 12… » marmonna-t-il en tournant sur lui-même. Puis se ressaisissant tout à coup il héla de nouveau le veilleur de nuit sans savoir où celui-ci avait bien pu passer.
— S’il vous plaît, cria-t-il en dirigeant son bras vers l’arrière salle. S’il vous plaît ? Monsieur l’hôtelier !
Mitard apparut en s’essuyant la bouche :
— Pas si fort, Monsieur, il y a peut-être des gens qui dorment déjà à cette heure ! dit-il en postillonnant.
— Mais, mais… Vous ne m’aviez pas dit que j’étais le seul client ce soir ?
— Certes, mais il faut que vous preniez de bonnes habitudes, on ne hurle pas dans un hôtel ! Alors qu’aviez-vous à me dire monsieur ? »
— C’est que, voyez-vous, dit Max en baissant la tête, Je voudrais une autre chambre que la 12 !
Pour lire, cliquez sur le PDF : Hotel 22 Chantal

MILLE CINQ CENT DEGRÉS de D’AILLEURS

Une nouvelle à chute, originale et bien écrite. Qu’en pensez-vous spécialistes de l’Art de la nouvelle ?
Sept degrés…
Je ne me souviens plus de mon âge. Je suis né en mars d’une graine sans nom, résident clandestin d’une serre sans adresse, au beau milieu d’une région sans âme.
Il fait froid ici en mars, les parois du jardin d’hiver qui me servent de toit sont recouvertes en permanence d’une épaisse buée ruisselante, parfois figée en stalactites blanches, statufiées par la température extérieure des nuits sans étoiles. Mes extrémités semblent exsangues et sont glacées. Hier, j’ai entendu dire que nous avions failli tous mourir…
Suite, cliquez sur le PDF : Mille cinq cents degrés