HOMMAGE À NOTRE AMI JOACHIM SEBASTIANO VALDEZ

HOMMAGE À NOTRE AMI JOACHIM SEBASTIANO VALDEZ

(Pour nous, Jaky MONTEILLARD), brutalement décédé le 16 Septembre 2010.

Monique à Jaky (le 23 septembre 2010)

Je ne me sens pas en capacité d’ajouter un écrit à ceux de tes lecteurs, éditeurs et amis, nombreux, qui expriment leur tristesse en ce moment à travers la presse et le web. Quarante cinq ans d’amitié partagée ne peuvent pas s’exprimer si vite. Je t’écris tous les jours pour faire remonter les souvenirs.

* Au fait, cette année que désires-tu pour ton anniversaire ? C’était un rituel, n’est-ce pas ?  Le 10 octobre.

Nous fêtions aussi le 8 décembre et ne rations pas les cadeaux de Noël et de Juillet (nos petites complicités).

Ici, sur ce blog – et en moi – tu resteras présent.

Roselyne * m’a proposé de publier ton roman (en cours) sur la guerre d’Espagne :

LES SILENCES DU COMMISSAIRE ARQUERO (Il m’est dédié, en souvenir des années Papa Estève**). Qu’elle en soit remerciée, c’est un grand honneur pour moi.

Tu y as travaillé avec assiduité deux étés consécutifs, quatre heures par jour d’écriture. Auparavant, pendant un an, tu as épuisé toute la documentation sur le sujet et lu tous les romans disponibles.

Nous avertirons de sa parution, sur ce blog, tous tes lecteurs et les nôtres.

Sache que ta longue nouvelle : «L’Adieu à l’Empire perdu » a été téléchargée cinquante fois au cours des trois premières semaines de septembre.

Ta petite sœur adoptive,

Monique.

Chantal BOCHARD, à qui tu avais dédié  « Puma qui sommeille », 2ème tome sur les Incas (Folio) publie en pièce jointe sa chanson  L’AMI TORTUE extraite de son CD. Elle l’avait écrite, composée et interprétée pour toi.

Rappelons que «Les larmes des innocentes» vient de sortir (éditions Demeter).

———————————————–

* Roselyne Kuntzer, compagne de Jaky

** Papa Estève, ancien de la guerre d’Espagne, était président du Centre Culturel de Vénissieux (où il représentait le comité d’entreprise Berliet). C’était un homme de cœur et un poète. Je penserai à contacter ses filles, Marybel et Blanche.