PARFOIS JE ME SOUVIENS DE L’ESPÉRANCE de Joachim Sebastiano VALDEZ

Aux amis et lecteurs de Joachim Sebastiano Valdez,
Nombre d’entre vous connaissent déjà le très beau site que Joseph Périgot a conçu et réalisé en souvenir de son ami Jaky Monteillard.
Dans le chapitre « les inédits » de ce site, figurent les poèmes que Valdez a écrits et a confiés à quelques très proches avant son départ. Malgré notre désir, il n’a pas été possible de les éditer. Ils sont à votre disposition sur le site de Valdez qui figure en lien sur ce blog, sous le titre :
« PARFOIS JE ME SOUVIENS DE L’ESPERANCE » On peut le télécharger (et l’imprimer) en pdf en se rendant sur le site.

Pour une raison inconnue de moi, les adresse http: que je voulais vous communiquer ne s’impriment pas ici. Monique Douillet.

Les larmes des innocentes de Joachim Sebastiano Valdez

COMMUNIQUÉ
À ceux qui n’ont pas encore lu le dernier roman de Jaky Monteillard / Joachim Sebastiano Valdez, j’annonce qu’il vient d’être réédité chez Gallimard dans la collection folio policier (n° 640)
vous pouvez l’acquérir pour un prix modique dans toutes les librairies, je viens de l’acheter à la fnac d’avignon…
il s’appelle « Les larmes des innocentes »
Roselyne KUNTZER
bonne lecture à tous !
Une présentation de ce livre (par l’auteur) se trouve sur ce blog ainsi que sur le site de Valdez que vous trouverez en lien.
Folio policier N°640
352 pages – 6,95 €
Parution le 19-01-2012

Joachim Sebastiano Valdez
Les larmes des innocentes
Les aventures et vaillances de Jacques de Moroges

Vers 1450, la guerre de Cent Ans s’achève. Le pays est ravagé, le trésor du roi Charles VII comme les greniers sont vides. Une série de meurtres effroyables bouleverse le pays : des jeunes filles sont retrouvées mortes sur les terres du baron Thibault de Meulcey, fouettées, mutilées, le corps peint en écarlate ou bleu pastel, une croix à leur côté… Trois hommes, le jeune chevalier Jacques de Moroges, son compagnon Charles, héritier du trône de Bourgogne, et Ibrahim Ben Khader, un célèbre médecin arabe, se mettent au service de la vérité pour tenter d’éviter que le sang ne coule de nouveau… Entre croyances anciennes et secrets d’État, Moroges va mettre au jour un incroyable complot.

LES SILENCES DU COMMISSAIRE ARQUERO chap 2 – J.S. VALDEZ

À la demande de plusieurs lecteurs du blog, je publie le chapitre 2 du roman de J.S. VALDEZ. Vous trouverez dessous le chapitre 1 publié le 3 octobre 2010.(Utilisez le moteur de recherche).
NB. Son dernier livre, « Les larmes des innocentes » (éditions Demeter) sera republié chez Folio au printemps 2012.
Téléchargez le PDF ici :2 – Chap2 07

L’ADIEU À L’EMPIRE PERDU (v 2)- Joachim Sebastiano VALDEZ

« L’adieu à l’empire perdu» appartient à un genre romanesque particulier, l’uchronie, où un auteur tente de réécrire l’Histoire autrement qu’elle s’est déroulée dans la réalité. Ici l’Amérique ne sera jamais découverte par les Européens car, à l’époque de Charlemagne, un peuple venu d’au-delà l’océan atlantique a débarqué sur la côte de l’actuelle Normandie, avant de conquérir l’Europe ». J.S. Valdez.
Cliquez ici pour lire le PDF :
Cette novella m’a été confiée pour publication par l’auteur, en juillet 2010.Monique Douillet.

LES SILENCES DU COMMISSAIRE ARQUERO -chap 1 J.S. VALDEZ

L’enterrement de Crici, sa cousine et amie d’enfance, restée au village de Vorey, ramène à la mémoire du narrateur (qui est réalisateur de documentaires), des épisodes de leur enfance dans la campagne à vaches bourguignonne. Par association, cet enterrement le renvoie à un autre, celui de deux très jeunes filles assassinées qui a traumatisé la population au cours de l’été 56. lls avaient alors dix ans, Cricri et lui, les inséparables. On vivait encore dans le souvenir de la guerre, de l’Occupation et de la Résistance qui avaient divisé la communauté.

« Face à l’horreur de ces crimes, il importe que les meilleurs spécialistes soient à l’œuvre » avait déclaré le Préfet de Saône et Loire. Luis Arquero qui dirige depuis trois ans le S.R.P.J. est un policier brillant. C’est ainsi qu’était arrivé au village le commissaire principal de la criminelle de Lyon. L’homme qui avait été nommé très jeune, directeur de la police judiciaire espagnole par le gouvernement Républicain, avant de rejoindre la Résistance française, bénéficiait déjà  d’une stature « historique ». Il était fascinant, mystérieux, controversé. Cette rencontre fut déterminante pour le narrateur enfant qui l’observa de toute son attention. Ce livre, à travers Arquero, revisite la guerre d’Espagne sous divers angles, dont certains peu connus, donne la parole à des acteurs de la France d’après guerre et interroge la génération qui a suivi, de part et d’autre des Pyrénées, sur les idéologies de l’époque et l’évolution de nos deux pays, engagés dans l’Europe.

« Aujourd’hui, il reste bien peu de monde pour suivre les principes moraux de l’Église et encore moins pour croire que la dictature du prolétariat est  une solution » dit le petit fils d’un républicain espagnol.

*

Je livre ici le premier chapitre du roman : 75 pages. Dernière version juillet 2011 revue et corrigée par Roselyne Kuntzer et Tiphaine.
Monique Douillet.

NB . Ce texte est protégé par CopyrightDepot.com.   Cliquez ici pour télécharger le PDF : 1- Chap1 06

HOMMAGE À NOTRE AMI JOACHIM SEBASTIANO VALDEZ

HOMMAGE À NOTRE AMI JOACHIM SEBASTIANO VALDEZ

(Pour nous, Jaky MONTEILLARD), brutalement décédé le 16 Septembre 2010.

Monique à Jaky (le 23 septembre 2010)

Je ne me sens pas en capacité d’ajouter un écrit à ceux de tes lecteurs, éditeurs et amis, nombreux, qui expriment leur tristesse en ce moment à travers la presse et le web. Quarante cinq ans d’amitié partagée ne peuvent pas s’exprimer si vite. Je t’écris tous les jours pour faire remonter les souvenirs.

* Au fait, cette année que désires-tu pour ton anniversaire ? C’était un rituel, n’est-ce pas ?  Le 10 octobre.

Nous fêtions aussi le 8 décembre et ne rations pas les cadeaux de Noël et de Juillet (nos petites complicités).

Ici, sur ce blog – et en moi – tu resteras présent.

Roselyne * m’a proposé de publier ton roman (en cours) sur la guerre d’Espagne :

LES SILENCES DU COMMISSAIRE ARQUERO (Il m’est dédié, en souvenir des années Papa Estève**). Qu’elle en soit remerciée, c’est un grand honneur pour moi.

Tu y as travaillé avec assiduité deux étés consécutifs, quatre heures par jour d’écriture. Auparavant, pendant un an, tu as épuisé toute la documentation sur le sujet et lu tous les romans disponibles.

Nous avertirons de sa parution, sur ce blog, tous tes lecteurs et les nôtres.

Sache que ta longue nouvelle : «L’Adieu à l’Empire perdu » a été téléchargée cinquante fois au cours des trois premières semaines de septembre.

Ta petite sœur adoptive,

Monique.

Chantal BOCHARD, à qui tu avais dédié  « Puma qui sommeille », 2ème tome sur les Incas (Folio) publie en pièce jointe sa chanson  L’AMI TORTUE extraite de son CD. Elle l’avait écrite, composée et interprétée pour toi.

Rappelons que «Les larmes des innocentes» vient de sortir (éditions Demeter).

———————————————–

* Roselyne Kuntzer, compagne de Jaky

** Papa Estève, ancien de la guerre d’Espagne, était président du Centre Culturel de Vénissieux (où il représentait le comité d’entreprise Berliet). C’était un homme de cœur et un poète. Je penserai à contacter ses filles, Marybel et Blanche.

L’ADIEU À L’EMPIRE PERDU – J.S. VALDEZ

« L’adieu à l’empire perdu » appartient à un genre romanesque particulier, l’uchronie, où un auteur  tente de réécrire l’Histoire autrement qu’elle s’est déroulée dans la réalité. Ici l’Amérique ne sera jamais découverte par les Européens car, à l’époque de Charlemagne,  un peuple venu d’au-delà  l’océan atlantique a débarqué sur la côte de l’actuelle Normandie, avant de conquérir l’Europe.Voir le version 2 plus haut.

LES LARMES DES INNOCENTES J.S VALDEZ

Premier tome d’une saga intitulée « Le Royaume inachevé »

sortira en librairie en septembre 2010 édit. Demeter

L’auteur : Joachim Sebastiano Valdez est le pseudonyme d’un français passionné par l’Amérique Latine, les civilisations andines et plus généralement l’Histoire. Il vit actuellement en Provence où il dirige un centre  de formation aux métiers de l’audiovisuel. Il est l’auteur de quatre romans policiers et historiques.

.

Bibliographie

Romans policiers

• Trente loups gris, Marseille, Ed. L’Écailler du sud, 2001.

• Meurtre d’une milliardaire suisse, Marseille, Ed. L’Écailler du sud, 2005.

Polars historiques

• Celui qui sait lire le sang, Marseille, Ed. L’Écailler du sud, 2003 – Folio, 2008. Traduit en Espagnol et en Portugais – Publié en poche en Espagne

• Puma qui sommeille, Marseille, Ed. L’Écailler du sud, 2008 – Folio 2010

Le résumé

Quelques années après le retentissant procès de Jeanne d’Arc, dans ce contexte historique singulier, vit, grandit et agit Jacques de Moroges, jeune aristocrate qui se retrouve à devoir assister un maure, Ibrahim Ben Khader, médecin et enquêteur, pour élucider une série de meurtres dont sont victimes de jeunes vierges.

Comme dans ses précédents romans, travaillés avec un souci du détail historique, Joachim Sebastiano Valdez nous entraîne avec brio dans un voyage dans le temps, servi par une intrigue prenante, dans cette Europe en formation, à un moment charnière de son histoire. Au milieu d’une foule de personnages puissants, se détache la noble figure de l’enquêteur ducal Jacques de Moroges. Encore imprégné des valeurs et des préjugés de la Chevalerie, Jacques de Moroges, de par son intérêt pour la science et son goût du raisonnement, est déjà un homme de la Renaissance.

LARMES DES INNOCENTES b